glissiere telescopique

Glissières télescopiques

Se présentant sous forme de rails en métal, les glissières télescopiques assurent un guidage linéaire facile et simple. À course limitée, ces systèmes peuvent être appliqués à des tiroirs ou encore des portes coulissantes. Ils peuvent également être utilisés dans les domaines ferroviaires ou industriels.

Qu’est-ce qu’une glissière télescopique ?

Une glissière à billes télescopique est constituée en général d’un élément extérieur fixe, d’un élément intermédiaire et d’un élément intérieur venant se fixer au matériel. Dans le cas d’un tiroir, la tringle se fixe au caisson, tandis que la coulisse est vissée sur le côté intérieur du meuble. En guise d’élément intermédiaire, on y retrouve des billes.

Comment choisir une glissière télescopique ?

Pour qu’une glissière télescopique s’adapte parfaitement à votre projet, vous devez prendre en compte certains points essentiels.

Les types de montage

Afin de ne pas vous tromper lors de l’installation, vous devez définir si votre glissière télescopique charge lourde doit se monter à plat ou à la verticale. Le montage est dit à plat quand les glissières sont posées sous le matériel à installer. Il est dit vertical si les glissières se trouvent sur la partie latérale comme c’est le cas dans un tiroir classique.

Les matériaux de fabrication

Il existe tant de matériaux avec lesquelles on peut fabriquer des glissières télescopiques. Parmi les principaux, on retrouve l’aluminium, l’acier formé, l’acier étiré à froid et l’acier étiré à froid et trompé. Les billes quant à elles sont en inox. Elles sont graissées. En outre, sur certains types de guidages linéaires, les billes peuvent être en polymères.

·         L’aluminium

Apprécié pour sa légèreté, l’aluminium est un élément idéal pour soutenir des matériels de moindre charge. Cette matière est indiquée pour fabriquer une glissière télescopique verticale plutôt qu’une glissière télescopique montage à plat. En effet, si la charge est trop élevée, la glissière en aluminium pourrait être sujette à la flexion.

·         L’acier formé

Économique et robuste, l’acier formé est plus conseillé pour les lourdes charges. Cela dit, il est sensible aux vibrations, ainsi qu’aux chocs.

·         L’acier étiré à froid

À faible coût, l’acier étiré à froid est aussi un matériau vers lequel vous pouvez vous tourner lors de vos travaux. Notez seulement que de par la dureté des billes incluses dans la glissière télescopique, des indentations peuvent apparaître sur les rails au fil du temps.

·         Acier étiré à froid et trempé

Robuste et fiable, l’acier étiré à froid et trempé est le meilleur choix en matière de glissière télescopique à plat charge lourde, si vous comptez faire des travaux incluant des matériels avec un poids important. Plus cher à la fabrication, ce matériau offre une bonne rigidité et a une résistance à la flexion.

Les capacités de charge

Avant de choisir votre glissière télescopique, n’oubliez pas d’estimer le poids du matériel qui va y être posé. Pour calculer les capacités de charge des glissières télescopiques, les fabricants prennent en compte une charge correctement distribuée. De ce fait, lors de l’installation, gardez en tête que le centre de gravité de la charge doit être placé près du rail monté. L’équipement à poser doit également être centré sur l’élément mobile afin d’offrir une distribution uniforme de la charge. En outre, il est important de noter que la charge est calculée sur une base d’utilisation modérée jusqu’à 10 000 cycles. Dans le cas d’une glissière télescopique horizontale ou une glissière télescopique à plat, il est nécessaire de diviser les charges indiquées par 4.

La course des glissières télescopiques

Aussi appelée extension, la course fait référence à la longueur de la glissière par rapport à l’armoire. Il existe notamment 3 types de glissières selon leurs courses. Vous trouverez la glissière à extension partielle, la glissière à extension totale et la glissière télescopiques grande longueur.

Les différentes sortes de glissières télescopique de Chambrelan

De par toutes leurs utilisations multiples, les glissières télescopiques à billes conçues par Chambrelan existent en plusieurs modèles.

Les glissières télescopiques à extension partielle

La glissière télescopique inox à extension partielle est équipée de 2 éléments qui permettent un développement sur une courte distance soit 50 à 65 % de sa longueur fermée. Fluide et silencieuse, cette glissière télescopique s’adaptera facilement à vos équipements, que ce soit pour un montage vertical ou horizontal.

Côté charge, Chambrelan propose des glissières télescopiques charge lourde aussi bien que des glissières à charge modérée. Dans la catégorie glissière télescopique à extension partielle, la charge maximale peut atteindre les 85 kg. Quant à la charge minimale, elle est de 22 kg.

Afin de répondre à vos besoins et assurer votre sécurité, la glissière télescopique forte charge est équipée de billes de renfort en inox. Ces dernières permettent de reprendre l’écrasement exercé par le matériel.

Les glissières télescopiques à extension totale

Offrant un développement plus complet, les glissières télescopiques à extension totale sont équipées de 3 éléments. Sa course est égale à sa longueur fermée.

Ces modèles peuvent supporter jusqu’à 1 250 kg et avoir une longueur maximale de 2 600 mm. Évidemment, vous pouvez choisir une glissière télescopique 2 m et une glissière télescopique industrielle supportant une charge moins importante si vos travaux le demandent.

Les glissières télescopiques super extension

Parmi les modèles proposés par Chambrelan, vous trouvez les glissières télescopiques super extension. Composées de 4 éléments, ces glissières télescopiques offrent un grand développement du matériel, soit près de 150 % ou plus de la longueur en position fermée. D’ailleurs, une glissière télescopique grande longueur peut atteindre les 2 000 mm.

Les traitements de surface utilisés

Grâce à leurs traitements de surface, ces glissières télescopiques peuvent résister aux éléments susceptibles d’agresser le métal. Cela peut être la corrosion, l’humidité ou encore la poussière. Pour information, des traitements contre la corrosion et oxydation anodique sont appliqués sur toutes les glissières Chambrelan. Ces traitements garantissent la longévité de nos glissières télescopiques pour tiroir.

Les matériaux

Pour répondre à vos besoins et convenir à votre budget, Chamberlan utilise divers matériaux pour concevoir ses glissières ainsi. Dans notre gamme de produits, vous trouverez des glissières télescopiques inox, des glissières télescopiques en acier et des glissières télescopiques en aluminium. À titre de rappel, l’acier convient à la plupart des applications. L’aluminium est plus conseillé si vous êtes à la recherche de légèreté. Enfin, l’inox est plus indiqué pour les applications spécifiques ou dans des milieux corrosifs.

Comment poser des glissières de tiroir sans danger

Pour fixer des glissières sans faire de faux pas, il est essentiel de respecter certaines règles.

Conseils généraux

Afin que votre glissière télescopique fonctionne correctement, il est important de bien l’installer. Le principal point à respecter, c’est la précision. En effet, si votre glissière télescopique tiroir n’est pas parallèle à sa paire, vous aurez du mal à ouvrir ou à fermer votre tiroir. L’idéal sera de placer le brin mobile de la glissière sur la partie latérale du tiroir. Veillez à la mettre sur la ligne médiane du caisson. Vous devez également prendre en compte l’espace entre le caisson et le tiroir, car c’est à cet endroit que vont se poser les glissières. Pour ne pas enrailler le mécanisme, cet espace doit être constant et parallèle. Côté largeur, veillez à laisser 0,2 à 0,5 mm entre la glissière et le caisson.

Comment fixer la tringle et les coulisses ?

Pour plus de praticité, il est conseillé de percer des avant-trous dans les caissons. Veillez à ce que la longueur de la vis soit plus courte que l’épaisseur du tiroir. Ainsi, l’extrémité de la vis ne ressortira pas à l’intérieur du caisson. Non seulement, celle-ci risque de vous blesser, mais en plus, elle peut détériorer les objets que vous allez mettre dans le tiroir en question. Pour les coulisses, il suffit de les poser sur le côté intérieur du meuble à l’aide de vis zinguée pour bois. N’oubliez pas d’être précis dans les mesures afin de ne créer aucun décalage.

Les astuces pour palier les problèmes rencontrés sur les tiroirs à glissière

Sachez que sur les grands tiroirs, on peut rencontrer des problèmes de glissières. En effet, une ouverture dissociée des glissières peut être constatée particulièrement pour les tiroirs plus larges que profonds. D’autant plus que le caisson sera placé de travers. Pour pallier ce problème, il est conseillé de choisir une glissière dont la longueur est égale ou supérieure à la largeur du tiroir. Sinon, vous pouvez aussi opter pour une poignée centrale à poser sur le caisson. Ce système permettra de recentrer le caisson à son ouverture et sa fermeture.

Avec un système à glissière, on peut aussi parfois rencontrer le problème appelé « la dérive du tiroir ». Ce problème concerne surtout les tiroirs qui sont ouverts ou fermés à moitié. Répétée, cette action peut dériver les cages à billes de leur position. De ce fait, l’arrêt du tiroir se fera au mauvais endroit. Pour remettre les cages à billes au bon endroit, vous n’avez pas besoin d’appeler un spécialiste. Il suffit de fermer ou d’ouvrir le tiroir d’un coup sec. L’application de cette astuce, permet de rattraper l’absence de roulement des billes et d’ainsi forcer la glissière à revenir à sa place initiale.